Jour J – Sa première rentrée

Jeudi 3 septembre 2020, c’est le jour J. Jour de sa première rentrée scolaire.

~

Hier soir, tout était prêt et posé sur la table pour ne rien oublier : son joli cartable personnalisé, son doudou, sa tétine, son goûter, son petit tablier de peinture, sa tenue du jour, ses affaires de rechange… Et ses fournitures bien-sûr, les fameuses fournitures !
On lui avait bien expliqué ce qui l’attendait, qu’il s’y ferait de nouveaux copains, qu’il jouerait pendant des heures, et que ce serait super chouette !
On l’a aussi rassuré en lui disant qu’il y aurait en plus un temps d’adaptation et qu’on viendrait donc le chercher avant le déjeuner.

~

L’alarme de mon téléphone sonne, je me prépare tranquillement, sans stress. Dan se réveille de lui-même un peu après, en pleine forme !
On se met dans l’ambiance, on prend quelques photos une fois prêts à partir.
Toujours pas d’appréhension. Juste de l’émotion.

Une fois arrivés devant l’école, Dan se fait plus calme et réservé, mais ne pleure pas.
Puis, après être entrés dans la cour et avoir rencontré son maître d’école, vient l’heure de la séparation.
À cause du Covid, nous ne pouvons pas l’accompagner jusque dans sa classe.
On doit se dire au revoir devant, dans un brouhaha fait de pleurs d’enfants.

Jusqu’ici je n’étais pas inquiète, mais là ma tension monte et j’appréhende alors.
On dit à Dan qu’il peut entrer, je l’embrasse et lui dis que je l’aime, et… Pas un pleur !
Au contraire, Monsieur semble même pressé de découvrir son nouveau lieu de vie ! Quel soulagement…
En bonne mère louve que je suis, je ne peux m’empêcher de tenter de l’observer depuis la fenêtre… Et là, quel bonheur ! Je le vois prendre ses marques en toute détente, il joue, il sourit : il est heureux.
Il nous aperçoit derrière la vitre et vient vers nous avec un sourire aussi lumineux que le soleil !

Je le laisse donc, apaisée, et reviens le chercher une heure et demi après.

À nos retrouvailles, ce coquinou ne me saute même pas spécialement dans les bras… Je le sens content mais ailleurs.
En effet, il avait alors les yeux qui louchaient sur l’un des petits vélos traînant juste à côté.
« Maman, est ce que je peux aller faire du vélo ? », et le voici, en train de jouer dans sa jolie cour de récré.
Il ne voulait même plus quitter cet endroit devenu en si peu de temps familier.

Bilan de cette rentrée : Ni Dan ni moi n’avons pleuré (pourtant vu ma sensibilité c’était pas gagné ! ), la joie de retrouver une « vie normale » l’a remporté.

Ce soir, j’ai juste dans ma tête ces images de son sourire Colgate.
Ainsi que ces mots : « Pour Dan, ça s’est très bien passé : comme un poisson dans l’eau »…🐠🙏🏻

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s